Sortie du nucléaire : la guerre des chiffres continue

S’appuyant sur les travaux du climatologue Wim Thiery, la Creg fait valoir que le réchauffement climatique diminue le risque d’être confronté à des épisodes similaires aux hivers 1984-1985 et 1986-1987. "En Belgique, le climat s’est déjà réchauffé de deux degrés, voire de trois pendant les périodes froides, et on peut ajouter un demi-degré tous les dix ans. Cela réduit les risques de vagues de froid", a-t-il expliqué à la VRT, selon des propos repris par Belga.

Sortie du nucléaire : la guerre des chiffres continue
©DR

La Creg estime qu’Elia surestime le besoin en nouvelles capacités de production d’électricité.

La Belgique va devoir négocier un virage énergétique

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité