Le gouvernement wallon dit oui aux e-fuels mais pas pour les voitures

LIBRE ECO WEEK-END | Le dossier (suite) Le nouveau gouvernement bruxellois a décidé d’interdire les véhicules au diesel dès 2030, et les voitures à essence à partir de 2035. L’émergence de carburants bas carbone, comme les e-fuels (l’hydrogène, ainsi que le diesel, l’essence et le kérosène synthétiques), pourrait-elle pérenniser l’utilisation des moteurs thermiques en Wallonie après 2030 ?

Le gouvernement wallon dit oui aux e-fuels mais pas pour les voitures
©Shutterstock

LIBRE ECO WEEK-END | Le dossier (suite)

Le nouveau gouvernement bruxellois a décidé d’interdire les véhicules au diesel dès 2030, et les voitures à essence à partir de 2035. L’émergence de carburants bas carbone, comme les e-fuels (l’hydrogène, ainsi que le diesel,

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet