Coronavirus: Umicore s'attend à des résultats bien inférieurs en 2020

La Libre Eco avec Belga

Umicore prévoit un ebit (bénéfice avant intérêts et impôts) récurrent "bien en-dessous" du niveau de 2019 à cause de l'épidémie de coronavirus, même si les conséquences restent difficiles à évaluer pour le moment, indique le groupe belge jeudi. 

Les conséquences du coronavirus sur les activités automobiles d'Umicore sont restées principalement cantonnées à l'Asie au premier trimestre, mais le plein impact sur les niveaux de performance chez Catalysis et Energy & Surface Technologies se fera ressentir à partir du deuxième trimestre, détaille le groupe.

Umicore avait déjà mis en œuvre des mesures afin de préserver ses liquidités et de limiter l'impact du Covid-19 sur ses résultats. Le groupe a notamment ajusté sa capacité de production, mis 10% de ses effectifs au chômage temporaire et reporté certains investissements. Les dépenses d'investissement pour 2020 devraient se situer entre 400 et 450 millions, largement en-deçà des niveaux de 2019.

Le conseil d'administration a également proposé à l'assemblée générale des actionnaires un dividende réduit de 0,375 euro par action pour l'année complète 2019.

Umicore précise néanmoins disposer d'un bilan "solide", d'une structure d'endettement "bien équilibrée" et de liquidités "suffisantes", avec 1,2 milliard de trésorerie immédiatement disponible. Le groupe a également enregistré des résultats "largement supérieurs" à ceux de l'année précédente pour les trois premiers mois de l'année, reflétant principalement une performance solide chez Recycling.