Moins d’avions et des prix de billets plus élevés: le Covid-19 va ébranler l’aérien

Le secteur de l’aérien est l’un des plus durement touché par la crise du Covid-19. Les experts n’imaginent pas un retour "à la normale" des vols d’avions avant trois, voire quatre ans à travers la planète. Mais que sera cette nouvelle normalité d’un secteur déjà vivement critiqué pour son impact écologique ? L’avion va-t-il être remplacé par le train, la voiture, voire le bus sur certaines destinations ? Nos experts répondent.

Moins d’avions et des prix de billets plus élevés: le Covid-19 va ébranler l’aérien
©Reporters

Le secteur de l’aérien est l’un des plus durement touché par la crise du Covid-19. Les experts n’imaginent pas un retour "à la normale" des vols d’avions avant trois, voire quatre ans à travers la planète. Mais que sera cette nouvelle normalité d’un secteur déjà vivement critiqué pour son impact écologique ? L’avion

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet