Pépinières et jardineries: le virus du commerce en ligne a frappé très fort

Pendant un mois, La Libre Eco propose chaque semaine une série estivale. Après le “Tourisme made in Belgium”, place à “Tous en ligne !” avec ces entreprises qui, en raison du coronavirus, sont passées aux ventes sur Internet ou ont accéléré le mouvement. Pour commencer, pleins feux sur “ces produits indémodables” avant les “Jeunes, chercheurs et prometteurs” qui vont repenser et améliorer le monde de demain. Premier volet consacré aux pépinières et jardineries avant de nous pencher, ce lundi, sur l’enseigne de bricolage Brico.

Charlotte Mikolajczak et Patrick Van Campenhout
pepinière , soignies , fleurs , plantes , jardin
©Ennio Cameriere

De nouvelles marques et de nouveaux métiers se sont découverts une passion pour l’e-shopping pendant le confinement. Pépinières et jardineries sont de ceux-là. Quand bien même la logistique demeure compliquée...

Rares sont les citoyens de ce pays - citadins en tête - à avoir pu échapper à la toile du commerce en ligne. De toutes parts, les offres se sont présentées pour simplifier la vie des personnes confinées, qui pour

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité