Le plastique se met au vert

Et si les tableaux de bord des voitures ou les kayaks n'étaient pas faits que de plastique ? En ajoutant à la matière issue du pétrole des fibres de lin ou de chanvre, ses qualités en seraient renforcées, sans parler de l'avantage environnemental. C'est à cela que travaille la jeune chercheuse et doctorante de Gembloux Agro-Bio Tech Sophie Morin, au sein du projet Composens.

Sophie Morin fait partie de l'équipe franco-belge Composens, qui cherche à mettre au point un matériau composite fait de plastique, de chanvre ou de lin.
Sophie Morin fait partie de l'équipe franco-belge Composens, qui cherche à mettre au point un matériau composite fait de plastique, de chanvre ou de lin. ©FLEMAL JEAN-LUC
Isabelle Lemaire

Depuis le samedi 8 août, La Libre Éco publie sa quatrième et dernière série de l’été 2020 intitulée “Jeunes, chercheurs et prometteurs”.

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité