A la recherche d'une légumineuse oubliée: la féverole

En mélangeant simplement des protéines de féveroles avec de l'eau, le chercheur Lionel Dumoulin et ses collègues de Gembloux Agro-Bio Tech ont découvert que cela produisait beaucoup de mousse, au quasi-goût de blanc d’œuf. De quoi ouvrir de nouvelles perspectives aux industriels de l'agroalimentaire.

Lionel Dumoulin, bioingénieur et doctorant à Gembloux Agro-Bio Tech, travailleà valoriser les protéines d'une légumineuse oubliée : la féverole.
Lionel Dumoulin, bioingénieur et doctorant à Gembloux Agro-Bio Tech, travailleà valoriser les protéines d'une légumineuse oubliée : la féverole. ©FLEMAL JEAN-LUC

Depuis le samedi 8 août, La Libre Éco publie sa quatrième et dernière série de l’été 2020 intitulée “Jeunes, chercheurs et prometteurs”. Rencontre aujourd'hui avec le chercheur Lionel Dumoulin et ses collègues de Gembloux Agro-Bio Tech qui travaillent sur l'avenir de l'industrie agroalimentaire.

Rendez-vous demain pour le dernier volet de notre série avec Bénédicte Potelle qui, dans le cadre d’un Master à l’UCLouvain, a travaillé sur les possibilités pour les hôpitaux de s’inscrire dans une démarche plus respectueuse de

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet