La CSC crie au dumping social : Jost emploie toujours des travailleurs détachés

Depuis 2017, la société de transport routier est pourtant dans la tourmente judiciaire.

La CSC crie au dumping social : Jost emploie toujours des travailleurs détachés
En 2017, Roland Jost et trois autres administrateurs du groupe Jost étaient placés sous mandat d’arrêt durant quelques jours. La justice leur reprochait d’avoir mis en place une fraude sociale gigantesque en utilisant des camions immatriculés en Slovaquie et en Roumanie, alors que les transports...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet