Quand James Bond flingue (aussi) les salles de cinéma en Belgique

Le nouveau report "du" blockbuster de l’année met à mal l’industrie des salles de cinéma. Kinepolis a toutefois des avantages financiers sur la concurrence.

Quand James Bond flingue (aussi) les salles de cinéma en Belgique
Rien ne va plus dans le monde des salles de cinéma. Crise sanitaire, mesures de précaution imposées, craintes des spectateurs et, ce lundi, nouveau report du dernier James Bond… au 2 avril de l’année prochaine. C’est la goutte qui fait déborder le vase. Présent aux États-Unis et au Royaume-Uni, le britannique Cineworld qui exploite des salles de cinéma a décidé...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité