La banque Aion, petite dernière sur le marché, veut vous faire gagner de l’argent

Digitale et mobile first, la petite dernière sur le marché a de l’ambition.

La banque Aion, petite dernière sur le marché, veut vous faire gagner de l’argent
©D.R.
Les frais bancaires sont loin d’être toujours transparents. Et, pour le client, l’addition peut être salée au bout de l’année, entre la redevance mensuelle, les frais de retrait, de virements et autres coûts cachés. Sans compter la commission sur les opérations d’investissement ou encore un taux ridiculement bas (voire négatif) sur les comptes épargne. Aion...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité