La start-up Legacio défie les notaires sur le terrain des successions

Legacio s'autoproclame comme étant le premier bureau successoral belge proposant un service 100% à distance. Cette nouvelle start-up assure prendre en chagre toutes les démarches nécessaires à la transmission d’un héritage.

Les fondateurs (de gauche à droite): Killian Geleyn, François Kiesecoms et Boris de Vleeschouwer.
Les fondateurs (de gauche à droite): Killian Geleyn, François Kiesecoms et Boris de Vleeschouwer. ©D.R.
Les notaires n'ont pas la réputation d'être les plus avancés en matière de transformation numérique de leur métier. Ce constat n'a pas échappé aux trois fondateurs de Legacio, start-up qui a vu le jour en début d'année à Bruxelles. Ce constat se double d'un autre, lequel semble encore profondément ancré dans les esprits de très nombreuses personnes: lors du décès d'un membre de sa famille, il faut obligatoirement se rendre chez un notaire pour rédiger une déclaration de...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité