Si elle profite de l'explosion du nombre d'objets à usage unique, comment la chimie peut-elle faire face à l'après-Covid-19 ?

Les différents secteurs de l’industrie chimique sont inégaux face à la pandémie. Une vision à long terme sera nécessaire pour assurer une sortie de crise durable.

Si elle profite de l'explosion du nombre d'objets à usage unique, comment la chimie peut-elle faire face à l'après-Covid-19 ?
©Shutterstock
Objets emballés, masques, gants… autant d’objets qui n’ont pas disparu de nos vies, en particulier à cause de la pandémie de Covid-19. Pourtant, personne ne voulait de cette multiplication explosive de produits qui contiennent du plastique. Et qui dit plastique dit pétrochimie. D’où...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet