Les plaintes de Ryanair pour distorsion de concurrence rejetées par l'Europe

La Cour de justice européenne juge légales les aides publiques de la France et de la Suède pour sauver leurs compagnies aériennes, rejetant des plaintes de Ryanair pour distorsion de concurrence.

Les plaintes de Ryanair pour distorsion de concurrence rejetées par l'Europe
©Shutterstock
La Libre Eco avec AFP

Ce mercredi, la Cour de justice de l'Union européenne a jugé légales les aides publiques de la France et de la Suède pour sauver leurs compagnies aériennes Air France et SAS, laminées par la crise sanitaire, rejetant des plaintes de Ryanair pour distorsion de concurrence.

Dans deux arrêts séparés, la CJUE a jugé "conformes au droit de l'Union" les dispositifs mis en place dans ces deux pays, et a rejeté les recours introduits par la compagnie à bas coût irlandaise Ryanair. 

Le tribunal examinait pour la première fois la légalité d'un régime d'aide d'Etat pendant la pandémie de Covid-19 alors qu'une série d'autres plaintes déposées par Ryanair visant d'autres pays sont en cours d'instruction.

Sur le même sujet