Martin Bouygues abandonne ses fonctions de directeur général

Martin Bouygues, 68 ans et PDG du conglomérat français éponyme depuis 31 ans, a annoncé jeudi qu'il passait la main sur les fonctions opérationnelles de directeur général, tout en restant président, pour préparer le groupe "aux évolutions futures".

La Libre Eco avec AFP
Martin Bouygues abandonne ses fonctions de directeur général
©EPA

Le groupe a annoncé ce changement de gouvernance, effectif depuis mercredi, à l'occasion de la publication de ses résultats annuels, marqués par la chute de 40% du bénéfice net sous l'impact de la crise du coronavirus.

C'est Olivier Roussat, jusqu'ici directeur général délégué, qui occupe désormais les fonctions de directeur général.

"Je reste disponible pour servir le groupe mais le patron de Bouygues désormais c'est Olivier Roussat", a déclaré M. Bouygues au cours d'une conférence de presse téléphonique.

"C'est pour moi un moment particulier de ma vie, chargé d'émotion", a-t-il expliqué, ajoutant que le géant du CAC 40 n'avait "connu que deux PDG" en 70 ans, lui-même et son père Francis Bouygues.

"Tout le monde sait que chaque année je prends une année, j'arrive maintenant à 69 ans dans quelques mois, et donc il m'a paru utile de préparer le groupe pour les évolutions futures", a-t-il poursuivi.

"Il appartient maintenant à une équipe plus jeune de poursuivre le travail en continuant à moderniser nos méthodes, nos valeurs, notre culture", a-t-il ajouté.

Martin Bouygues a indiqué que les statuts du groupe avaient été modifiés pour que "le mandat de président non exécutif puisse être exercé jusqu'à 85 ans".

"Je vous rassure, je n'ai aucune intention d'aller jusque-là, mais c'est une mesure de précaution", a-t-il précisé.

Pour assister Olivier Roussat, deux nouveaux directeurs généraux délégués ont été nommés: le fils aîné de Martin Bouygues, Edward Bouygues, qui était directeur de la stratégie de Bouygues Telecom, et Pascal Grangé, qui était directeur général adjoint et directeur financiers.

Edward Bouygues est nommé par ailleurs président de Bouygues Europe et consacrera une partie de son temps à Bouygues Telecom, selon le groupe. M. Grangé conserve pour sa part ses fonctions de directeur financier du groupe.