Le groupe américain Catalent débourse 55 millions de dollars pour une biotech wallonne

Après avoir déjà acquis MaSTherCell et une filiale de Bone Therapeutics, deux sociétés implantées dans le Biopark de Gosselies, Catalent s'empare de Delphi Genetics.

Cédric Szpirer et François Blondel
Cédric Szpirer et François Blondel ©D.R.
L'intérêt de groupes étrangers pour l'écosystème wallon de biopharmacie et biotechnologie s'accélère. Et, selon les observateurs du secteur, il s'agit d'une très bonne nouvelle pour le développement et la pérennité de cet écosystème, dont les premiers jalons remontent à la fin des années 1990. Ce mardi, c'est donc au tour du groupe américain Catalent de montrer son appétit pour les biotechs wallonnes. Le groupe du New Jersey, coté à la Bourse de New York, vient en effet d'annoncer l'acquisition de la société...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet