Les administrateurs d’Integrale se souciaient surtout… de "leur responsabilité personnelle"

C’est un des reproches faits par la BNB dans le courrier qui annonce sa prise de pouvoir.

La Banque nationale de Belgique (BNB).
La Banque nationale de Belgique (BNB). ©Shutterstock
Elle est pour le moins sévère la lettre adressée par la Banque nationale de Belgique (BNB) mardi matin aux instances de direction de l’assureur liégeois Integrale où elle annonce sa prise de pouvoir. Dans ce document de 16 pages dont nous avons...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité