Volvo et Geely ne fusionneront pas

Le constructeur automobile Geely et sa filiale suédoise Volvo Cars ont écarté l'hypothèse d'une fusion mais comptent renforcer leur collaboration.

Le président de Geely, Li Shufu, s'adresse à la presse après la signature d'un accord avec Ford Motor Co. sur l'achat par Geely de Volvo Cars à Goteborg en Suède.
Le président de Geely, Li Shufu, s'adresse à la presse après la signature d'un accord avec Ford Motor Co. sur l'achat par Geely de Volvo Cars à Goteborg en Suède. ©Belga Image
La Libre Eco avec Belga

Volvo Cars et Geely souhaitent notamment renforcer leur collaboration en matière de véhicules électriques et autonomes. Le regroupement des deux constructeurs au sein d'une seule entité avait été envisagé l'an dernier, avec la mise en place d'un groupe de travail.

Il ne sera finalement pas question de fusion, a fait savoir ce mercredi Geely depuis Hongkong. La collaboration va cependant être renforcée, avec des synergies en matière de moteurs, de voitures électriques, de véhicules autonomes et d'achats.

Nouvelle entité mobilité intelligente

Une nouvelle unité consacrée à la mobilité intelligente va ainsi être créée. Geely travaille déjà sur l'automatisation et l'électrification avec le robot chinois Baidu ainsi que les entreprises technologiques Tencent et Foxconn, qui produit notamment les iPhones.

Les deux partenaires veulent aussi renforcer la croissance de la marque Lynk & Co à l'échelle mondiale via le réseau de Volvo.

Geely a repris Volvo Cars, qui dispose d'un important site à Gand, en 2010. Le constructeur suédois faisait auparavant partie du groupe Ford.

Sur le même sujet