McDonald's veut vendre une partie de la start-up Dynamic Yield à peine rachetée

McDonald's envisage de vendre une partie de la start-up Dynamic Yield, qui a été acquise il y a moins de deux ans dans le but de stimuler les ventes en voitures et aux bornes numériques.

McDonald's veut vendre une partie de la start-up Dynamic Yield à peine rachetée
©Belga Image
La Libre Eco avec AFP

D'après le Wall Street Journal, McDonald's souhaiterait vendre une partie de Dynamic Yield. La start-up numérique fonctionne comme une entreprise autonome au sein de la chaîne de restauration rapide. Pour McDonald's, cette société propose des offres personnalisées aux clients de ses magasins.

En 2019, la chaîne de restauration rapide avait indiqué que l'objectif était de proposer aux clients en voiture une personnalisation de l'offre en fonction de la période de la journée, de la météo ou de la fréquentation du restaurant en temps réel.

Selon le WSJ, Liad Agmon, fondateur et PDG de Dynamic Yield, a indiqué qu'une vente partielle potentielle "avait été discutée dès le départ et il semblerait que ce soit le bon moment pour explorer cette possibilité".

Un achat à 300 millions de dollars

McDonald's avait payé en 2019 plus de 300 millions de dollars pour Dynamic Yield, qui était alors sa plus grande acquisition depuis des années.

Les dirigeants avaient alors estimé que c'était un élément central de la stratégie numérique de la chaîne de restaurants. Ni McDonald's, ni Dynamic Yield ne sont pour l'instant disponibles pour confirmer ces informations.

Sur le même sujet