La société belge Sipef se désinvestit du thé et d'une partie de ses activités caoutchouc

Le Belge Sipef, qui exploite notamment des plantations d'huile de palme en Asie du sud-est, a signé un accord de principe pour la vente de sa filiale indonésienne PT Melania.

La société belge Sipef se désinvestit du thé et d'une partie de ses activités caoutchouc
©Belga Image
La Libre Eco avec Belga

Avec cette transaction, Sipef se défait totalement de ses activités de culture de thé et de la moitié de ses plantations de caoutchouc. La moitié restante sera progressivement convertie en plantations d'huile de palme, a annoncé l'entreprise cotée ce mardi. 

Si le deal se concrétise, Sipef vendra PT Melania au groupe indonésien Shamrock Group, spécialisé dans la production et la vente de gants en latex.

Sipef possède 95 % du capital de PT Melania, et le prix de vente pour 100 % des actions s'élève à 36 millions de dollars (environ 30 millions d'euros).

Ce désinvestissement répond à la volonté de Sipef de se désendetter et de développer ses activités de culture d'huile de palme en Indonésie et en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Sur le même sujet