Trois scénarios possibles avec des pertes variables pour l'issue du dossier Integrale

Les trois administrateurs provisoires font le tour des candidats repreneurs potentiels (d’actifs) d’Integrale.

Depuis la semaine dernière, ce sont la Banque nationale et les trois administrateurs qu’elle a nommés qui ont les cartes en main.
Depuis la semaine dernière, ce sont la Banque nationale et les trois administrateurs qu’elle a nommés qui ont les cartes en main. ©Shutterstock
Y aura-t-il un acquéreur pour l’assureur Integrale, filiale à 71 % de Nethys et à 22 % du fonds de pension Ogeo Fund ? C’est, depuis la semaine dernière, la Banque nationale et les trois administrateurs qu’elle a nommés qui ont les cartes en main pour y répondre. Le trio composé de Kenneth Vermeire (un auditeur qui avait été nommé commissaire spécial), Marc Fyon (avocat chez Stibbe) et Michel Flamée (professeur...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité