Annick Vincenty (CEO d’Alken-Maes) : "Nous pouvons faire confiance à l’Horeca pour les règles de distanciation, plus sans doute que dans la sphère privée"

Alken-Maes poursuit son offensive dans le segment en lançant la Desperados Virgin et bientôt la Cristal 0 %.

Annick Vincenty, CEO d’Alken-Maes
Annick Vincenty, CEO d’Alken-Maes ©Bauweraerts Didier
Annick Vincenty, CEO d’Alken-Maes, ne mâche pas ses mots, utilisant au fil de la conversation les mots “catastrophique”...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet