Le Voka veut lancer le débat sur la vaccination obligatoire : "Imaginez qu'il y a une contagion parmi les employés qui ne veulent pas être vaccinés"

L'organisation patronale flamande Voka souhaite que le gouvernement lance le débat sur la question du vaccin anti coronavirus, à rendre obligatoire ou non pour les employeurs.

Le Voka veut lancer le débat sur la vaccination obligatoire : "Imaginez qu'il y a une contagion parmi les employés qui ne veulent pas être vaccinés"
©Belga Image
La Libre Eco avec Belga

Voka estime que les entreprises devraient également être en mesure de savoir si leurs employeurs ont été vaccinés ou non. L'organisation prévient qu'une situation difficile pourrait survenir sur le lieu de travail, certains employés étant vaccinés et d'autres ne voulant pas l'être. "Imaginez qu'il y a une contagion parmi les employés qui ne veulent pas être vaccinés. Cela pourrait affecter l'unité des entreprises", déclare le directeur général Hans Maertens.

Les employeurs risquent également de ne pas être en mesure de remplir leur obligation de protéger la santé de leurs employés, note Voka.

L'organisation patronale demande donc l'ouverture du débat sur l'obligation ou non de la vaccination. "En tant qu'employeurs, nous ne pouvons pas rendre la vaccination obligatoire. Nous appelons le gouvernement à ne pas se dérober au débat sur l'opportunité d'une obligation de vaccination".

Dans le même temps, Voka demande une visibilité sur qui est ou n'est pas vacciné. Aujourd'hui, est impossible pour des raisons de protection de la vie privée. "Il faut savoir qui a été vacciné et qui ne l'a pas été", estime M. Maertens. Peut-être que l'employeur n'a pas besoin de le savoir, mais pour le médecin du travail, par exemple, ou le service de santé au travail, l'enjeu est différent.

Sur le même sujet