Le parc d’attractions Legoland pourrait s’installer sur le site de Caterpillar et ouvrir ses portes en 2026

Un parc Legoland à Charleroi, cela pourrait devenir une réalité dès 2026. C'est en tout cas ce que le ministre wallon Willy Borsus a laissé entendre. Cette piste est selon lui très prometteuse pour reconvertir le site Caterpillar.

Des parcs Legoland existent déjà au Japon, en Allemagne ou encore comme ici, aux Etats-Unis.
Des parcs Legoland existent déjà au Japon, en Allemagne ou encore comme ici, aux Etats-Unis. ©Shutterstock
Le dossier de la reprise de l’ancien site de Caterpillar à Gosselies (Charleroi) est ralenti pour cause de crise sanitaire. Pour autant, il avance et la piste de l’installation d’un parc d’attractions Legoland semble être toujours celle qui tient la corde. Oublions le constructeur chinois de voitures électriques Thunder Power, qui n’a encore construit aucune voiture. Le ministre wallon de l’Économie, Willy Borsus (MR), le répète régulièrement, les contacts ne sont pas coupés avec les Chinois, mais cette piste n’est plus prioritaire. Il a même évoqué, dans une réponse...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité