Renault rejoint Solvay et Veolia dans leur consortium pour le recyclage de batteries électriques

Les métaux seront peut-être l'or de demain. Les groupes Veolia et Solvay ont compris l'importance stratégique de ces matériaux en créant un consortium visant à recycler les métaux issus des batteries. Et désormais, c'est Renault qui vient d'annoncer son entrée dans le consortium.

Les batteries au lithium et autres se confrontent à la nécessaire extraction, polluante dans l’absolu, de métaux. L’économie circulaire et le recyclage revêtent donc une importance loin d’être négligeable.
Les batteries au lithium et autres se confrontent à la nécessaire extraction, polluante dans l’absolu, de métaux. L’économie circulaire et le recyclage revêtent donc une importance loin d’être négligeable. ©AFP
Économie circulaire. L’expression tourne en boucle mais pour la simple raison qu’elle est un enjeu majeur pour le futur de l’industrie. L’arrivée de Renault...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet