"Inacceptable", "une gifle aux indépendants": les fédérations patronales regrettent le "rétropédalage" du gouvernement

Le mercredi 24 mars, à l’issue du comité de concertation, le ministre libéral annonce son intention de préserver le double droit passerelle pour les indépendants, mais pas pour des secteurs qui ne sont techniquement pas contraints de fermer. C’est là que la foire d’empoigne commence.

Le Ministre des indépendants et PME David Clarinval (MR).
Le Ministre des indépendants et PME David Clarinval (MR). ©BELGA
"Sur papier, vous avouerez qu’il y a une certaine logique. Octroyer un droit de passerelle simple au lieu du double pour un commerçant qui peut rester ouvert, même si c’est sur rendez-vous, cela ne semble pas indécent”,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet