Innovation en Belgique: l'humain remis au centre des préoccupations (mais les contrôles fiscaux également ?)

Ayming a réalisé une enquête auprès d'entreprises pendant la crise et estime que celles-ci ont mis en avant l'importance de l'innovation. Mais le groupe de conseil avance également que le nombre de contrôles fiscaux serait une menace pour l'innovation.

Pour Ayming, le nombre de contrôles fiscaux est trop important et pourrait menacer l’innovation, l’investissement en R&D des entreprises et l’attractivité de notre territoire.
Pour Ayming, le nombre de contrôles fiscaux est trop important et pourrait menacer l’innovation, l’investissement en R&D des entreprises et l’attractivité de notre territoire. ©Flickr
Destruction créatrice : les crises sont souvent vues comme des moments clés pour se transformer, pour innover. On l’entend, on le répète, il y a les belles paroles mais difficile de renier ce fait. Et, selon le Ayming Institute, un think tank du groupe Ayming spécialisé en conseil aux entreprises, "l’humain est le défi numéro 1 pour les entreprises innovantes"...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet