"La fin de l'interdiction des voyages non essentiels ne veut pas dire 'liberté totale'" : les compagnies aériennes et aéroports belges soulagés mais lucides

La fin de l'interdiction des voyages non essentiels représente un vrai soulagement pour le secteur des voyages. Mais pour l'aéroport de Charleroi, de Bruxelles et pour TUI, le pragmatisme reste malgré tout de mise, car le chemin vers une pleine reprise est encore long.

Raphaël Meulders & François Thys
La fin de l'interdiction ne signifie pas une pleine reprise pour le secteur des voyages.
La fin de l'interdiction ne signifie pas une pleine reprise pour le secteur des voyages. ©BELGA
Les voyages non essentiels vont pouvoir reprendre à partir du lundi 19 avril. Une nouvelle qui était très attendue tant par les citoyens que par les acteurs du secteur. Pour Philippe Verdonck, le patron de l'aéroport de Charleroi,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité