"Sans incitants fiscaux, nous retomberons dans l’ancienne société de consommation"

La crise n’a pas créé de nouvelles tendances de consommation car le local et le durable préexistaient. Mais le risque de retomber dans les anciens travers est bien là. La décroissance des ventes dans la grande distribution est en marche.

Pour la grande distribution alimentaire, qui a bénéficié de la crise sanitaire pour augmenter ses ventes et ses marges, le réveil risque d’être dur. Et de l’engager dans une guerre des prix.
©Jean-Luc Flémal
Charlotte Mikolajczak
Chaque année, en collaboration avec les bureaux d’étude Nielsen et GfK, la Banque nationale et KBC, Gondola, spécialisé...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet