L’État actionnaire va centraliser ses participations, notamment chez Belfius, BNP Paribas, Ethias ou bpost

Les participations de l’État belge seront regroupées dans un seul véhicule, la SFPI. Le conseil des ministres devrait en discuter ce vendredi, avec l’objectif d’apporter une meilleure gouvernance, pas de vendre des actifs comme Belfius ou Ethias...

La participation de 100 % de l’État belge dans Belfius sera bientôt logée dans le bilan de la SFPI.
©Jasper Jacobs/Belga
La note devrait être discutée ce vendredi au conseil des ministres en totale concertation avec la SFPI (Société fédérale de Participations et d’Investissement). Elle émane du ministre des Finances, Vincent Van Peteghem...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet