Pénurie de puces: "Un savoir-faire de l’ordre du nanomètre remet en question les équilibres mondiaux"

La pénurie de puces et de semi-conducteurs a permis de révéler la dépendance mondiale à ces matériaux, la prédominance de Taïwan dans ce domaine et les enjeux géopolitiques pour la Chine, les Etats-Unis et le reste du monde.

Les semi-conducteurs et autres puces révèlent notre dépendance technologique et les fragilités géopolitiques mondiales
Les semi-conducteurs et autres puces révèlent notre dépendance technologique et les fragilités géopolitiques mondiales ©Shutterstock
Avoir le nez fin et voir à long terme. Deux qualités qui permettent de se hisser au sommet du monde. C’est ce qu’a fait Taïwan en investissant massivement, il y a plus de trente ans, dans l’industrie des semi-conducteurs, ces éléments indispensables (et actuellement en pénurie à cause de la forte demande) dans toute la microélectronique actuelle, dont les puces. Une mainmise qui a révélé les tensions avec son...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet