Pour la FEB, la Belgique peut devenir "leader de l'économie circulaire" sans nuire à la compétitivité des entreprises

La FEB souhaite découpler la croissance du PIB et l’usage de matières premières. Ambitieux. Nécessaire. Mais est-ce réaliste sans mesures contraignantes pour les entreprises ?

Le recyclage est incontournable mais l’industrie doit également repenser la conception des biens en amont pour rentabiliser l’usage des matières premières secondaires, selon la FEB.
Le recyclage est incontournable mais l’industrie doit également repenser la conception des biens en amont pour rentabiliser l’usage des matières premières secondaires, selon la FEB. ©JC Guillaume
"L'heure n'est plus à l'expérimentation mais à l'accélération" dans tout ce qui touche à l'économie circulaire, avance Vanessa Biebel,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet