Renault condamné pour l'accident mortel d'un employé

Le tribunal correctionnel de Rouen a condamné le groupe Renault et son usine de Cléon à 300 000 euros d'amende pour la mort accidentelle d'un technicien en 2016.

Renault condamné pour l'accident mortel d'un employé
©Belga Image
La Libre Eco avec AFP

La cour les a déclarés pleinement coupables. Le groupe Renault a été condamné à 200 000 euros d'amende et l'usine de Cléon à 100 000 euros. Le verdict doit également être affiché pendant un mois à l'entrée de l'entreprise et sur les panneaux d'affichage des représentants du personnel.

Karim Berbra, l'avocat de la famille de la victime, se dit soulagé par le verdict : "Nous sommes satisfaits que les deux sociétés aient été condamnées à la demande des parties civiles. Renault est responsable de la mort de Jérôme Deschamps. Renault doit respecter le verdict et en tirer les conséquences pour les employés qui travaillent encore sur le site." Renault et le procureur général ont dix jours pour faire appel.

Le technicien est décédé le 17 mars 2016 suite à un accident survenu le 10 mars à l'usine de Cléon. Il avait été retrouvé sans vie, écrasé par la carcasse de la salle de séchage d'une machine à laver industrielle. Selon plusieurs témoins, la victime n'avait pas reçu la formation adéquate pour cette machine.

L'ancien directeur de l'usine, Paul Carvalho, affirme que l'accident a été causé par un oubli : "L'entreprise et les procédures ne sont pas insuffisantes à mon avis. C'était un accident dramatique et, à ce jour, c'est un traumatisme pour moi."

Sur le même sujet