La Sonaca, la Sabca et Asco ont commencé à produire des éléments de l'avion F-35

Les trois entreprises de la joint venture BeLightning ont commencé à produire des éléments de l'avion F-35.

La Sonaca, la Sabca et Asco ont commencé à produire des éléments de l'avion F-35
©Belga Image
La Libre Eco avec Belga

La co-entreprise (joint venture) BeLightning, composée d'Asco Industries, de Sabca et de Sonaca Group, a officiellement démarré ses activités de fabrication d'empennages horizontaux et de composants connexes pour l'avion de combat de 5e génération de Lockheed Martin, le F-35 Lightning II, ont annoncé mardi les partenaires industriels. L'objectif du projet est de construire un minimum de 400 empennages horizontaux (en jargon des "Horizontal Tail Planes", HTP), représentant environ 400 millions de dollars américains de revenus estimés et la création de 200 opportunités d'emploi direct à temps plein pour la production de ces pièces pour les trois entreprises, ont précisé BeLightning et Lockheed Martin (LM) dans un communiqué conjoint.

Ce travail se fera en coordination avec Lockheed Martin, le fabricant du F-35, et le groupe britannique BAE Systems, qui détient le contrat de production des empennages horizontaux du F-35. "Cette étape importante intervient après la signature d'un accord de mise en œuvre entre Lockheed Martin et BeLightning", précise le texte.

Le gouvernement fédéral a pour sa part décidé début avril de transférer 135 millions d'euros de crédits de la Défense pour financer l'aide à l'investissement aux trois entreprises appelées à produire les HTP. Ce montant provient d'une provision de 277 millions d'euros dont dispose ce département dans le cadre de la loi de programmation militaire. Il a été affecté aux Services publics fédéraux (SPF) Economie et Finances, pour des montants respectifs de 105 millions et 30 millions d'euros.

"Grâce au F-35 et à BeLightning, Lockheed Martin travaillera avec ses partenaires industriels belges Asco Industries, Sabca et Sonaca pendant de nombreuses années sur cet important projet qui apporte une technologie et des emplois significatifs à la Belgique", a déclaré la vice-présidente et directrice générale du programme F-35, Bridget Lauderdale, citée par le communiqué.

"Nous sommes fiers de poursuivre notre partenariat de longue date avec l'industrie belge, que nous avons établi il y a plusieurs décennies déjà grâce à notre travail sur le programme des F-16" - dont l'origine remonte à 1975 -, a-t-elle ajouté.

Renforcement de la capacité de production belge

BeLightning, Lockheed Martin et BAE Systems vont maintenant renforcer la capacité de production en Belgique pour produire des empennages horizontaux. LM et BAE Systems travailleront aux côtés de l'industrie belge pour développer les compétences et l'expertise nécessaires en Belgique au soutien du programme F-35. BeLightning livrera les empennages horizontaux à BAE Systems.

Les travaux seront menés sur trois sites de production: l'assemblage final sur le site de la Sonaca à Gosselies (Charleroi), la production de composites sur le site de Sabca à Lummen (Limbourg) et la production de produits métallurgiques sur le site d'Asco Industries à Zaventem.

La construction et l'installation de machines ultramodernes commenceront bientôt dans tous les sites. L'objectif est de soutenir la livraison de pièces dédiées notamment aux avions belges et la production complète à partir de 2025, avec l'objectif d'avancer cette date au maximum.

Ce projet est le résultat direct des engagements d'intérêt essentiel de sécurité (IES) pris dans le cadre de l'achat du F-35, qui offrent aux entreprises belges des possibilités de participation industrielle. Ces IES (en anglais ESI) rassemblent quelque 35 projets.

La Belgique a commandé en octobre 2018, pour un montant d'environ 3,6 milliards d'euros, 34 avions de combat américains F-35. Les premières livraisons sont attendues à partie de 2023.

Sur le même sujet