Charleroi veut doubler la taille de son écosystème biotech à l’horizon 2024

Le Biopark de Gosselies va doubler sa capacité d’accueil en trois ans afin de répondre à la demande du secteur. Laboratoires, bureaux, espaces communs, “EU Biotech School”…parmi les pionniers du futur campus dédié aux biotechs, on trouve la société Bone Therapeutics.

Le Biopark de Gosselies va se transformer, d’ici 2024, en véritable campus dédié aux biotechnologies. Avec, en son centre, le “Biotech 5” d’une superficie de 24 600 m2.
Le Biopark de Gosselies va se transformer, d’ici 2024, en véritable campus dédié aux biotechnologies. Avec, en son centre, le “Biotech 5” d’une superficie de 24 600 m2. ©Bone Therapeutics
Il n’y avait rien, si ce n’est des champs de patates. C’était en 1999, à Gosselies. L’ULB, soutenue par l’intercommunale Igretec, décide à l’époque d’y transférer son...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet