Le procès Arco, ancien actionnaire de Dexia, débute ce mercredi avec le risque de tourner court…

Les coopérateurs défendus par Deminor attaquent l’État belge et Belfius notamment.

Arco, l’ancien bras financier du mouvement ouvrier chrétien, était un des principaux actionnaires de Dexia.
© Shutterstock
Cinq jours. C’est le temps prévu pour les plaidoiries du procès Arco qui débute ce mercredi...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité