Blue Origin : un premier touriste débourse 28 millions pour accompagner Jeff Bezos dans l'espace

L'entreprise Blue Origin, dirigée par le patron d'Amazon Jeff Bezos, avait dévoilé il y a quelques semaines qu'elle emmènerait ses premiers clients dans l'espace le 20 juillet prochain.

Jeff Bezos, fondateur de Blue Origin.
©Reuters/Isaiah J. Downing
Fleur Olagnier

En janvier, Blue Origin a procédé avec succès au dernier vol d'essai du New Shepard, son petit lanceur réutilisable surmonté d'une capsule RSS First Step à hublots conçue pour accueillir six passagers. Puis, le 5 mai, la société avait annoncé que le premier vol aurait lieu ce 20 juillet 2021.

Une vente aux enchères de cinq semaines, destinée à toute personne majeure (et fortunée...), avait alors été ouverte pour sélectionner l'un des premiers passagers. Bob Smith, actuel CEO de Blue Origin, avait notamment laissé entendre il y a trois ans que le billet serait vendu “des centaines de milliers de dollars”. Depuis samedi, le premier ticket a bien trouvé preneur. Le vainqueur a remporté devant une vingtaine de participants la session d'enchères finale, qui a duré moins de dix minutes, et a démarré à 4,8 millions de dollars.

L'heureux gagnant, dont l'identité sera connue dans les prochaines semaines, a déboursé pas moins de... 28 millions de dollars ! Il accompagnera donc Jeff Bezos - qui va quitter son poste de patron d'Amazon également au mois de juillet - et son frère Mark dans leur aventure spatiale de 10 minutes jusqu'à 100 kilomètres d'altitude. A noter que cet anonyme devra en outre verser 6 % de frais de commission dans le cadre de la vente.

Une bonne action

Les 28 millions de dollars vont être reversés à la fondation de Blue Origin, Club for the future, notamment destinée à encourager les jeunes à poursuivre des carrières scientifiques.

Le New Shepard décollera depuis un désert de l'ouest du Texas et les passagers pourront alors flotter en apesanteur durant trois minutes environ et observer la Terre. La fusée a réalisé 15 vols d'essai et "nous sommes prêts à faire voler des astronautes", affirme la directrice commerciale de Blue Origin Ariane Cornell, soulignant que seules 569 personnes ont déjà dépassé la ligne Karman, qui représente la frontière entre l'atmosphère terrestre et l'espace à 100 kilomètres d'altitude.

Par ailleurs, Ariane Cornell a précisé qu'un quatrième touriste spatial ferait le voyage, sans communiquer sur son identité.

Ce séjour dans l'espace intervient au moment où la concurrence fait rage entre Blue Origin, le groupe SpaceX dirigé par Elon Musk et Virgin Galactic de Richard Branson. Pour en savoir plus, découvrez notre Eco$tory sur le tourisme spatial en 2021.

Sur le même sujet