Colruyt chute de plus de 10% en Bourse

Une légère perte de part de marché qui a eu de grosse conséquence sur le titre en Bourse.

placeholder
© BELGA
La Libre Eco

Dure séance pour l’action Colruyt mercredi : dès l’ouverture, l’action du groupe belge de distribution est passée de 51,76 euros à 46,66 euros, soit une chute d’un peu plus de 10 %. À la fin de la séance, l’action accusait un recul de 11,42 % à 45,85 euros.

Une chute impressionnante, assez rare pour une action considérée par les gestionnaires comme une défensive de fond de portefeuille. Mais mardi, le groupe basé à Halle avait publié les résultats de son exercice 2020-2021 décalé à fin mars. Et là, les opérateurs n’ont manifestement pas apprécié la qualité des chiffres, avec notamment le ralentissement des ventes alimentaires durant la crise sanitaire, causé par le succès des magasins de proximité. Le groupe a dès lors vu reculer sa part de marché de 32,1 % à 31,30 %. C’est une mauvaise nouvelle dans ce secteur très concurrentiel. Le chiffre d’affaires global du groupe, qui s’est diversifié au fil du temps dans des secteurs tels que la fourniture de carburant (DATS) et la production d’énergie renouvelable, a toutefois progressé à 9,9 milliards d’euros, soit une avance de 3,7 % d’une année sur l’autre.

placeholder
© IPM Graphics


Un analyste hors consensus

La cause de la mauvaise humeur du marché ou en tout cas ce qui accéléré les dégagements ce mercredi, est sans doute un avis d’analyste émanant de la Banque Barclays, qui conseille de sous-pondérer l’action Colruyt et lui attribue un objectif de cours de 46 euros, précisément là où a abouti l’action ce matin. Chez KBC, l’analyste qui suit Colruyt reste confiant : il conseille de conserver l’action avec un objectif de cours de 49 euros. En cours de journée, d’autres analystes ont également mis à jour leurs recommandations, tous conseillant de conserver le titre, mais avec des cibles entre 48 euros et 54 euros (Degroof Petercam). Le consensus de cours avoisine 50 euros.

Petit détail à garder en tête à propos de cette action : de gros fonds spéculatifs sont positionnés à la baisse sur le titre, comme c’est d’ailleurs aussi le cas pour Ahold Delhaize. Ces groupes pèsent sur la tendance lorsque les actions qu’ils visent sont susceptibles de piquer du nez et… de leur permettre de gagner de l’argent.