Un prêt révolutionnaire de sept ans pour les entreprises du Limbourg

Le prêt va de 50.000 euros à 250.000 euros.

La vieille ville de Limbourg et le Lahn.
© Shutterstock
La Libre Eco avec Belga

La Société de reconversion du Limbourg (LRM), l'Agence pour l'innovation et l'entreprise (VLAIO) et l'Université de Hasselt ont lancé le prêt Breakthrough. Il s'agit d'une combinaison de soutien, de recherche et de financement pour les entreprises du Limbourg. Le prêt va de 50.000 euros à 250.000 euros et a une durée de 7 ans. Les entrepreneurs limbourgeois qui ont l'intention de réaliser une percée ambitieuse avec leur entreprise peuvent recourir au prêt subordonné. L'accent est mis sur la transformation numérique et durable ainsi que sur l'internationalisation.

"Une entreprise qui veut franchir une nouvelle étape dans le domaine de la numérisation, de la durabilité ou de l'internationalisation peut bénéficier du prêt de rupture", explique la ministre flamande de l'économie et de l'innovation Hilde Crevits (CD&V). "Avec le nouveau prêt Breakthrough, LRM donne aux entreprises et aux entrepreneurs du Limbourg un nouveau levier important pour se préparer à l'avenir."

LRM soutiendra financièrement les projets de percée des entreprises. "Nous voulons abaisser le seuil pour valoriser réellement les projets d'investissement, qui se sont concrétisés après un parcours d'accompagnement ou de recherche, au sein de l'entreprise", explique Tom Vanham, directeur général de LRM. "Ce qui est innovant dans ce produit de financement, c'est que les entreprises se voient proposer un mélange de soutien du gouvernement et de financement de la croissance."

Les entrepreneurs du Limbourg ont également été durement touchés par la crise du coronavirus. Par exemple, plus de 25 000 entrepreneurs du Limbourg ont demandé des mesures de soutien directes, telles qu'une prime de nuisance, une prime de compensation, une prime de soutien ou un mécanisme de protection flamand. Cela représente plus de 300 millions d'euros d'aides.

Sur le même sujet