Lego travaille sur des briques fabriquées à partir de bouteilles en plastique recyclées

Ces jouets d'une nouvelle génération pourraient être commercialisés dans les deux ans.

Lego travaille sur des briques fabriquées à partir de bouteilles en plastique recyclées
©IMAGO
La Libre Eco avec Belga

Lego a dévoilé mercredi pour la première fois des blocs de construction fabriqués à partir de bouteilles en PET recyclées. Selon le fabricant de jouets danois, il s'agit des premières célèbres petites briques à base de matériaux recyclés répondant à ses exigences de qualité et de sécurité. Lego cherche depuis un certain temps à rendre ses blocs de construction plus écologiques. Ils sont désormais généralement fabriqués en ABS, un plastique dur à base de pétrole. Ces dernières années, des spécialistes en technologie des matériaux et des ingénieurs ont testé plus de 250 variants du PET, ainsi que des centaines d'autres types de plastique, explique l'entreprise dans un communiqué.

Lego vient de présenter son premier prototype, basé sur des bouteilles en PET recyclées provenant des États-Unis. Une bouteille d'un litre fournit suffisamment de matière première pour dix blocs de 2 cm par 4. Les briques n'apparaîtront cependant pas encore dans les boîtes de la marque. Cela va en effet prendre du temps, dit-elle.

Une entreprise belge dans le coup

Lego est en effet toujours en train de faire des tests et de trouver la bonne formule pour le PET. Ensuite, l'entreprise décidera si le projet passera à la phase de production. "Cette prochaine phase de tests devrait durer au moins un an", confie la société. D'après le radiodiffuseur britannique BBC, elle souhaiterait vendre ces nouveaux blocs d'ici deux ans.

L'aspect le plus difficile reste le "test de l'embrayage", selon la BBC. Le "couplage" doit être parfait, c'est-à-dire que les enfants doivent pouvoir utiliser leurs doigts pour attacher ou détacher des blocs les uns aux autres, quelle que soit la température ambiante.

Selon le journal économique De Tijd, outre les entreprises chimiques telles qu'Ineos et Avantium, l'entreprise flamande de technologie environnementale Indaver participe également à la recherche de blocs Lego durables.

Sur le même sujet