Visa acquiert un spécialiste des services financiers intelligents pour 1,8 milliard d'euros

Tink offre à ses clients la possibilité d'accéder à différentes données financières via une plateforme unique, d'utiliser des services financiers intelligents tels que le calcul des risques et la vérification des comptes et de créer des outils de gestion financière personnelle.

placeholder
© Shutterstock
La Libre Eco avec Belga

La société américaine de cartes de crédit Visa veut acquérir la plateforme bancaire ouverte suédoise Tink pour 1,8 milliard d'euros. Visa a annoncé jeudi qu'elle avait accepté l'acquisition. Tink offre à ses clients la possibilité d'accéder à différentes données financières via une plateforme unique, d'utiliser des services financiers intelligents tels que le calcul des risques et la vérification des comptes et de créer des outils de gestion financière personnelle.

Selon Visa, 3 400 banques et institutions financières utilisent Tink et la plateforme touche des millions de clients bancaires en Europe. La dernière évaluation de la société suédoise était de 680 millions d'euros.

La marque Tink continuera d'exister et l'équipe de direction actuelle restera également en place. Le siège social restera dans la capitale suédoise, Stockholm. La transaction doit encore être approuvée par les régulateurs.

L'acquisition de Tink par Visa est la dernière d'une série de tentatives de rachat dans le secteur des paiements. L'année dernière, Visa avait tenté de racheter l'entreprise américaine de fintech Plaid, mais avait finalement renoncé à l'opération après que le ministère américain de la justice eut menacé de bloquer l'acquisition pour des raisons de concurrence.