La société Virgin Galactic autorisée à organiser des vols commerciaux vers l'espace

L'entreprise espère envoyer ses premiers voyageurs dans l'espace d'ici fin 2021, début 2022 au plus tard.

Prototype du vaisseau de Virgin Galactic.
Prototype du vaisseau de Virgin Galactic. ©ABACAPRESS
La Libre Eco avec Belga

"L'autorité aéronautique américaine (FAA) a prolongé la licence commerciale existante de Virgin Galactic pour lui permettre de faire voler des clients vers l'espace", a annoncé vendredi l'entreprise spatiale, propriété du milliardaire britannique Richard Branson, dans un communiqué de presse. Selon Virgin Galactic, cette prolongation de licence intervient après un vol d'essai réussi qui a eu lieu en mai. Deux pilotes avaient alors décollé depuis la base commerciale Spaceport America, dans l'État du Nouveau-Mexique, à bord du vaisseau "VSS Unity". La navette est montée à une altitude de 14 kilomètres grâce à un propulseur duquel elle s'est ensuite détaché pour s'envoler toute seule au-delà de cette altitude.

Le vol d'essai de mai était le troisième vol spatial réussi pour la société. En été, Virgin Galactic prévoit d'effectuer un nouveau vol d'essai avec un équipage complet, rapporte Michael Colglazier, cadre supérieur de l'entreprise spatiale.

Virgin Galactic ambitionne d'envoyer ses premiers clients dans l'espace d'ici fin de l'année ou début de l'année prochaine.

Blue Origin, la société spatiale concurrente appartenant à Jeff Bezos, veut procéder à son premier lancement dès le 20 juillet. L'homme d'affaires montera à bord du "New Shepard" en compagnie de son frère Mark, ainsi que d'un client dont le nom n'a pas encore été révélé. Celui-ci a déboursé 28 millions de dollars (23,4 millions d'euros) lors d'une vente aux enchères pour obtenir cette place.

Sur le même sujet