Qpinch, "l'alchimiste" qui va permettre au port d'Anvers d'économiser 400.000 tonnes de CO2 par an

Le commissaire européen Thierry Breton et le CEO du port d’Anvers visitaient les locaux de Qpinch vendredi.

Thierry Breton (centre) et Jacques Vandermeiren, CEO du port d’Anvers (droite), étaient en visite dans les locaux de Qpinch ce vendredi.
Thierry Breton (centre) et Jacques Vandermeiren, CEO du port d’Anvers (droite), étaient en visite dans les locaux de Qpinch ce vendredi.
"Vous défiez les lois de la thermodynamique… Pourtant, ça a l’air très simple comme fonctionnement… vous avez des brevets pour protéger cette technologie ?". Le commissaire européen à l’industrie Thierry Breton se veut pragmatique lorsqu’il questionne le cofondateur de Qpinch,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet