Belfius présente une nouvelle plateforme : "Une première mondiale"

La banque lance une plateforme d’investissement qui se veut différente.

placeholder
© BELGA

Belfius a présenté ce jeudi sa nouvelle plateforme d’investissement en ligne baptisée Re = Bel. Une plateforme qui se veut “durable” et surtout “différente” des autres déjà existantes. “C’est une première mondiale”, a affirmé sans hésiter Olivier Onclin, responsable du retail et du private banking chez Belfius.

Accessible à tous les clients Belfius sur leur app mobile, cette plateforme permet d’investir dans 40 000 actions et plus de 300 ETF (fonds qui répliquent les indices). Là où Belfius veut se démarquer, c’est en “orientant l’argent là où ça fait sens. On veut que les clients comprennent leur choix. Il y a un concept éducatif”.

Les investisseurs auront accès aux commentaires des experts basés notamment sur les analyses du courtier Kepler Chevreux, partenaire de Belfius. Fini le classement par secteur du type les banques, la pharma, la distribution. Dans Re = Bel, les actions sont classées par thème (énergie renouvelable, mobilité, égalité des genres, etc.). Si une action se retrouve dans les dix secteurs controversés (comme l’armement ou le tabac), un message d’alerte (pop-up) apparaîtra sur l’écran pour mettre en garde l’investisseur sans toutefois l’empêcher de faire l’achat. Lors de la présentation, Belfius a pris l’exemple du géant du tabac Philip Morris qui recevrait un avertissement contrairement au groupe brassicole AB InBev.

“On ne veut pas être moralisateur. L’idée est d’informer et d’être transparent”, souligne Olivier Onclin. Qui refuse de parler d’une black list.

Accès gratuit

L’accès à Re = Bel est gratuit, mais des avantages seront accordés aux clients du private banking et wealth management.

Pour les achats jusqu’à 2 500 euros, un coût de 6 euros (et 3 euros pour les actions belges) sera d’application.