Cette spin-off de HEC Liège imagine une nouvelle notation financière

La fintech Sopiad, née d’une idée du professeur Georges Hübner, veut changer la logique des notations.

placeholder
© Gilles Lemoine/Sopiad
Donner une notation personnalisée à des portefeuilles d’investissement. C’est sur base de cette idée que le professeur de finance à HEC Liège Georges Hübner a lancé le projet Sopiad en octobre 2017. Car il avait constaté que le marché...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet