Nouvelle amende de 200 millions d'euros pour Volkswagen dans l'affaire du dieselgate

L'affaire du dieselgate a déjà coûté 30 milliards d'euros à Volkswagen.

placeholder
© BELGA
La Libre Eco avec Belga

Le constructeur allemand Volkswagen a été condamné en Italie à verser 200 millions d'euros de dommages et intérêts à plus de 63 000 propriétaires de véhicules modifiés pour dissimuler des émissions polluantes, a indiqué une association de consommateurs. L'association Altroconsumo a salué une victoire "historique" dans un communiqué publié mercredi soir.

En vertu du jugement du tribunal de Venise, Volkswagen devra verser "3 300 euros (plus les intérêts) à chacun des plus de 63 000 consommateurs qui se sont associés à notre recours collectif", a précisé Altroconsumo.

Le dieselgate, qui a donné lieu à des actions en justice dans de nombreux pays, a déjà coûté 30 milliards d'euros à Volkswagen, en grande partie aux Etats-Unis où le groupe allemand a plaidé coupable de fraude en 2017.

Volkswagen avait reconnu à l'automne 2015 avoir équipé 11 millions de ses véhicules diesel d'un logiciel capable de dissimuler des émissions dépassant parfois jusqu'à 40 fois les normes autorisées. Depuis, les ventes de voitures diesel se sont effondrées.

Volkswagen n'a pas immédiatement commenté la décision du tribunal vénitien.

Sur le même sujet