Des Britanniques appellent au boycott après une publicité pour la vaccination de Heineken

Plusieurs personnes ont appelé au boycott de la marque de bière sur les médias sociaux.

placeholder
© Shutterstock
La Libre Eco avec Belga

Une publicité dans laquelle la brasserie Heineken appelle à la vaccination contre le coronavirus a suscité des réactions de colère en Grande-Bretagne. Plusieurs personnes ont appelé au boycott de la marque de bière sur les médias sociaux. Ils ont utilisé le hashtag #boycottheineken sur Twitter. Certains d'entre eux ont ajouté des vidéos de bouteilles et de canettes Heineken vidées. L'affaire a éclaté lorsque Heineken a diffusé sur les médias sociaux une publicité montrant des personnes âgées dansant dans une boîte de nuit et courant sur une plage pour se baigner nues. L'annonce se terminait par le texte suivant : "La nuit appartient aux vaccinés. Il est temps de les rejoindre."

Le spot publicitaire "met en scène un groupe de personnes âgées vaccinées qui peuvent à nouveau sortir en toute sécurité dans les bars et les clubs et socialiser, ce que nous attendons tous avec impatience", a déclaré un porte-parole de Heineken dans un communiqué de presse. Le refus de vacciner est particulièrement préjudiciable aux modèles économiques des marques construites autour des interactions sociales dans les bars, restaurants et boîtes de nuit.

Heineken n'est pas la première entreprise à promouvoir les vaccins contre le coronavirus. En février, Budweiser, une marque de bière appartenant à AB InBev, a décidé, pour la première fois en 40 ans, de ne pas diffuser ses publicités autour du Super Bowl, la finale annuelle de football américain. Au lieu de cela, la société a fait don du temps d'antenne à une campagne de vaccination. Le directeur général d'Unilever, Alan Jope, a annoncé qu'il invitait régulièrement les 150 000 employés de l'entreprise d'alimentation et de détergents à se faire vacciner.

Sur le même sujet