Le Bruxellois Kaspard lève plus de 3 millions d'euros pour accélérer sur son dispositif de détection des chutes

La société bruxelloise Kaspard a développé un dispositif qui donne l’alerte en cas de sortie de lit ou de chute d'une personne âgée, à destination des maisons de soins.

Le tour de table a été réalisé auprès des actionnaires historiques et de deux nouveaux.
Le tour de table a été réalisé auprès des actionnaires historiques et de deux nouveaux. ©Kaspard
Fleur Olagnier

Le Bruxellois Kaspard a créé un petit dispositif non intrusif à installer directement au plafond de la chambre des résidents de maisons de soins. Sans contact et sans image, le boîtier détecte les chutes et les sorties de lit, et envoie une alarme en temps réel au personnel soignant.

L'entreprise, qui a déjà séduit de grands groupes comme Korian ou Orpea, vient de boucler un tour de table de 3,1 millions d'euros pour accélérer sur sa solution et recruter. La levée de fonds a été réalisée auprès des actionnaires historiques - Finance&Invest.brussels, Theodorus IV et ScaleFund - et de deux nouveaux : Marcel Hermann et Emmanuel Caeymax.

Marcel Hermann est l’ancien propriétaire de Medipôle, groupe de cliniques privées français. Emmanuel Caeymax, qui investit à titre privé, est membre du Comité de direction d’UCB en charge des Solutions Immunologiques et des Etats-Unis.

Visualisation 3D

A noter que le dispositif Kaspard vient de se doter de nouvelles fonctionnalités, comme l'intégration aux systèmes d’appel-personne ou la possibilité de visualiser en 3D le déroulement d'une chute. L’objectif de cette dernière technologie est de mieux comprendre les facteurs qui ont provoqué la chute, afin de prévenir et d'éviter les suivantes.

La société se développe actuellement à travers la diffusion de son innovation auprès de grands groupes en Belgique et en France, et la levée de fonds tout juste réalisée doit soutenir cette accélération commerciale et l'amélioration continue de la technologie.

"Aujourd’hui, la solution permet d’intervenir rapidement et de réduire les chutes. Notre vision est d’améliorer la qualité des soins grâce à l’information. Les équipes pluridisciplinaires disposent d’outils objectifs pour mieux individualiser les soins et demain nous pourrons, grâce à l’intelligence artificielle, anticiper les dégradations de l’état de santé des personnes âgées", conclut Philippe Kaplan, CEO de Kaspard.

Sur le même sujet