Pourquoi Hugo Lasat a été choisi comme CEO de Degroof Petercam

Il était en pole position pour remplacer Bruno Colmant qui reste membre du comité de direction.

Ce néerlandophone de 57 ans, très bon bilingue, a la réputation d’être très efficace dans son métier de gestionnaire d’actifs.
Ce néerlandophone de 57 ans, très bon bilingue, a la réputation d’être très efficace dans son métier de gestionnaire d’actifs. ©Belga Image

Fin du (petit) suspense chez Degroof Petercam. Le successeur de Bruno Colmant au poste de CEO (Chief Executive Officer) sera Hugo Lasat, actuel CEO de l’entité de gestion DPAM (Degroof Petercam Asset Management).

Le conseil d’administration a décidé ce mercredi de proposer sa nomination en tant que CEO “sous réserve de l’approbation des autorités réglementaires compétentes. Hugo Lasat succéderait ainsi à Bruno Colmant, qui quitterait son poste de CEO pour se consacrer à plein temps à ses responsabilités de Head of Private Banking dont il a déjà pris la supervision directe en mars dernier. Bruno Colmant reste membre du comité de direction et du conseil d’administration de Degroof Petercam”, annonce le communiqué publié mercredi après-midi.

Hugo Lasat était en bonne position pour remplacer Bruno Colmant, dont la fin anticipée du mandat de CEO avait été révélée début juin par La Libre. C’est Peter De Coensel qui le remplacera chez DPAM dont il est déjà le numéro deux.

Solution en interne

Le conseil d’administration de Degroof Petercam, présidé par Gilles Samyn (l’ex-bras droit de feu Albert Frère), a donc choisi une solution en interne pour le nouveau patron de la banque privée. C’est sans doute aussi la solution la plus rassurante après les remous de ces derniers mois.

Comme nous l’écrivions, Hugo Lasat était en pole position pour devenir CEO. Ce néerlandophone de 57 ans, très bon bilingue, a la réputation d’être très efficace dans son métier de gestionnaire d’actifs et très apprécié par ses collaborateurs. Cela fait maintenant 11 ans qu’il est le CEO de DPAM. Il connaît le métier de banquier et de gestionnaire pour avoir travaillé dans plusieurs institutions du secteur financier dont aussi Dexia.

Seul petit bémol aux yeux d’observateurs extérieurs : il n’est pas habitué à fréquenter la clientèle nantie et plus francophone que néerlandophone de la banque Degroof Petercam. Qui, il est vrai, entend faire une percée dans le nord du pays.

Il est titulaire d’une maîtrise en sciences économiques et d’un Master en finance de KU Leuven Campus Brussel.

Sur le même sujet