Gil Simon (Resa) : "On n’est pas passé loin d’une catastrophe encore plus importante"

Le patron de Resa a cru, un moment, que la catastrophe aurait pu être plus importante. "On n’est pas passé loin d’une catastrophe encore plus importante, a confié Gil Simon. En cas de débordement plus important de la Meuse, plusieurs postes haute tension d’Elia auraient pu être touchés. Dans ce cas-là, c’est le black-out sur toute la Province de Liège avec des conséquences en cascade".

placeholder
© Belga
C’est un chantier "titanesque" qui attend Resa, le gestionnaire de réseau de distribution d’énergie (GRD) le plus touché par la catastrophe que...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet