John Cockerill participe à un projet innovant de centrale solaire

L’entreprise liégeoise fournira le récepteur thermo-solaire à sels fondus, qui permettra de produire de l’électricité 24 heures sur 24.

John Cockerill participe à un projet innovant de centrale solaire
©Belga Image
La Libre Eco avec Belga

Une centrale solaire à concentration à sels fondus, d’une puissance de 100 MW, va être érigée en Afrique du Sud, dans la province du Cap Nord. Cette centrale baptisée Redstone sera pourvue d’un récepteur thermo-solaire à sels fondus, développé par le groupe John Cockerill, indique ce dernier dans un communiqué.

La centrale thermo-solaire est développée par ACWA Power, "l’un des principaux promoteurs, investisseurs et exploitants saoudiens d’installations de production et de dessalement de l’eau", explique John Cockerill. Elle sera construite par l’EPC Sepco III. Elle doit fournir en électricité 200 000 ménages et doit permettre d’économiser près de 440 000 tonnes d’émissions de CO2 par an.

Production en continu

Au sommet de la tour de la centrale se situera un récepteur thermo-solaire à sels fondus, technologie développée par John Cockerill et qui permettra de produire de l’électricité solaire 24 heures sur 24. Les sels fondus sont utilisés comme fluide caloporteur, qui alimentent le récepteur au sommet de la tour et sont chauffés jusqu’à 565 °C. Une fois redescendus dans la tour, ils conservent leur chaleur pendant 12 heures : de l’électricité peut ainsi être produite de jour comme de nuit.

La centrale de Redstone est la cinquième tour solaire John Cockerill dans le monde, signale l’entreprise. L’entreprise, basée à Seraing, est très active dans la transition énergétique. Elle conçoit également des électrolyseurs, qui permettent de produire de l’hydrogène vert à partir d’électricité renouvelable. (Belga)

Sur le même sujet